6 plantes allergisantes à ne jamais planter au jardin et leurs alternatives pour éviter les calvaires

Nez qui coule, yeux qui piquent et plus encore… la saison des allergies est à nos portes ! Heureusement, plusieurs remèdes et astuces sont à votre disposition pour vous aider à soulager vos souffrances. Il y a cependant une autre recommandation à ne pas négliger afin de mieux réduire les épreuves. Il s’agit plutôt d’une mesure préventive qui consiste à ne pas planter de plantes allergènes dans son jardin. Lesquels? Nous vous en donnons 6, ainsi que leurs alternatives.

Les 6 plantes allergènes à éviter de planter au jardin pour prévenir le rhume des foins

plantes allergènes jardin pollen allergies

Une étude récente a montré que la la saison pollinique va empirer et durera plus longtemps compte tenu du changement climatique. Une meilleure prévention s’impose donc. En plus des nombreux traitements disponibles pour prévenir et soulager les symptômes, il est également important de prendre en compte les plantes que vous plantez dans votre propre jardin puisque certaines peuvent aggraver votre allergie. Alors, n’attendez plus et découvrez les plantes allergisantes à ne pas faire pousser dans votre extérieur, ainsi que leurs alternatives.

Ambroisie

ambroisie plantes allergisantes à ne pas planter au jardin allergie au pollen

L’ambroisie a une “excellente” réputation de plante allergène et doit être évitée au jardin à tout prix. Toutes ses espèces ont tendance à provoquer de fortes réactions allergiques et fleurissent à la fin de l’été et à l’automne. Il existe de nombreuses plantes alternatives à privilégier pour embellir votre jardin et éviter les rhume des foins. Parmi elles, la verge d’or dont les jolies fleurs jaunes apporteront une touche de couleur à votre extérieur ! C’est une plante qui préfère les sols moins riches, attire les oiseaux et les papillons, aime s’exposer au soleil ou à la mi-ombre et ne nécessite quasiment aucun entretien.

Plantes allergisantes à ne pas planter au jardin : tournesol

plantes allergisantes tournesols de jardin espèces hypoallergéniques sans pollen

Symboles de la saison chaude, les tournesols sont des fleurs spectaculaires que tout le monde aime avoir dans son jardin. Cependant, leur pollen ainsi que leurs graines sont susceptibles de provoquer des allergies en été. De plus, certaines personnes réagissent même aux feuilles lorsqu’elles sont touchées. Qu’en est-il de l’alternative ? Saviez-vous que vous pouvez faire pousser des tournesols même si vous êtes allergique au pollen ? Ceci est possible grâce à des espèces sans pollen ou hypoallergéniques.

Bouleau

plantes allergènes jardin allergie au pollen de bouleau

L’allergie au pollen de bouleau est un phénomène assez courant qui s’avère être un véritable calvaire pour de nombreuses personnes. Présent dans la majorité des jardins, cet arbre est en effet responsable d’un grand nombre d’allergies saisonnières. Le bouleau a tendance à provoquer des rhinites, des conjonctivites et même de l’asthme.

Quant aux alternatives, pensez au magnolia ou aux arbres fruitiers comme le pommier, le poirier et le prunier.

Camomille

allergie aux plantes de jardin à la camomille

Croyez-le ou non, cette plante connue pour ses propriétés calmantes est en effet une plante très allergène. Plus concrètement, il apparaît que le pollen de camomille peut contribuer au développement de symptômes propres au rhume des foins alors que ses feuilles et ses fleurs provoquent des réactions cutanées. Même la consommation de camomille peut causer des problèmes chez les personnes souffrant d’allergies graves.

Les plantes alternatives à considérer incluent le thym laineux qui pousse partout et attire les abeilles, les papillons et les insectes bénéfiques, ainsi que la lavande anglaise qui offre des fleurs violettes et un parfum divin, ainsi qu’un usage culinaire.

Cyprès

liste des plantes allergènes allergie au pollen de cyprès

Yeux rouges, rhume, mal de gorge… ce ne sont là que quelques-uns des symptômes qu’une allergie au pollen de cyprès peut provoquer. En effet, ce conifère à feuilles persistantes est la première cause d’allergies respiratoires dans le sud de la France. Comme alternative, considérez le buis en pot – un bon choix pour concevoir un jardin hypoallergénique. Cependant, pour réussir celle-ci, il est indispensable de tailler régulièrement le buis afin de couper les fleurs qui se forment. S’ils fleurissent, ils libéreront leur pollen et vos épreuves commenceront.

Plantes allergisantes à ne pas planter au jardin : le jasmin

plantes allergènes à ne pas planter au jardin alternatives jasmin

Rien comme faire pousser du jasmin dans le jardin pour admirer son spectaculaire parfum aux beaux jours ! C’est donc une mauvaise idée si vous avez une allergie au pollen. Le jasmin est une plante allergène dont le pollen de fleur peut provoquer des crises d’éternuements. Si vous souhaitez tout de même avoir une plante grimpante dans votre jardin, mais sans risque d’allergies, choisissez le pois de senteur qui annonce l’arrivée du printemps grâce à son doux parfum.

Leave a Reply

Your email address will not be published.