84% en France, quels symptômes ?

NOUVELLE VARIANTE. La variante BA.2 (sous-variante d’Omicron) est majoritaire en France avec 84% de tests covid positifs analysés par Santé Publique France. Quels sont ses symptômes ? Est-il possible d’être réinfecté ? Est-ce plus dangereux ?

[Mis à jour le 1er avril 2022 à 11h10] BA.2 est un sous-variante d’Omicronlui-même un variante de Covid-19. Elle est plus contagieuse que ne l’était la sous-variante BA1 Omicron qui circulait jusqu’à présent en France. La sous-lignée BA.2 est majoritaire en Francereprésentant 84% de tests covid positifs analysés par Santé Publique France selon point épidémiologique de l’agence sanitaire le 31 mars. »le la transmissibilité de BA.2 pose la question de son rôle dans l’inversion des tendances épidémiologiques ces dernières semaines, marquées par une rebond de l’incidencemet en garde Santé publique France dans son analyse des risques sur les variantes émergentes mise à jour le 25 mars. “Cependant, BA.2 ne peut à lui seul expliquer ces tendances” qualifie l’organisme qui propose réduction des gestes barrières en France (abandon du masque…). Une augmentation des réinfections est observée en France. Plusieurs études récentes ont mis en évidence la possibilité de survenance d’un reinfection par BA.2 suite à une infection par BA.1, y compris dans un délai très court (moins de 60 jours (2 mois)). “Néanmoins ils s’accordent sur le fait que ce sont probablement des événements rares” Souligné Santé publique France. Quelle est cette nouvelle mutation ? du Covid-19 ? Est-elle plus contagieux, plus dangereux, quel Omicron ? la vaccin efficace contre cette nouvelle variante ? Que sont les symptômes de BA.2 ? Mettre à jour.

Définition : qu’est-ce que la nouvelle variante BA.2 ?

Le BA.2 est un sous-variante d’Omicron. C’est un “petit cousin” de la variante Omicron», a expliqué Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique Covid, au micro de Infos France en janvier. Nommée BA.2, c’est une sous-lignée d’Omicron comme BA.1 (qui circulait jusqu’à présent) ou BA.3. “Les données les plus récentes semblent confirmer que BA.1 et BA.2 présentent une sévérité et une évasion de la réponse immunitaire similaires, et donc BA.2 n’est pas considéré comme une variante distincte mais est inclus dans le VOC d’Omicron. précise Santé publique France. UNE étude danoise menée par l’institut de recherche Statens Serum Institut (Copenhague) a annoncé en janvier 2022 que «l’analyse initiale ne montre pas aucune différence dans les hospitalisations pour BA.2 par rapport à BA.1″. Cependant BA.2 “est le variante la plus contagieuse à partir de virus SARS-CoV-2 que nous avons vu jusqu’à présent», a alerté Maria Van Kerkhove de l’OMS, le 19 mars lors d’une conférence de presse.

Quel est le tarif de la variante BA.2 en France ?

La variante BA.2 Omicron est désormais plus présente que la variante BA.1 qui circule principalement depuis fin 2021 en France. Au 31 mars, selon Santé publique France, BA.2 représente 84% Séquences Omicron analysées au cours de la semaine du 21 au 27 mars. »La progression de BA.2 au détriment de BA.1 s’observe sur l’ensemble du territoire métropolitain, mais à des niveaux différents selon les régions. Dans les DROM, le BA.2 semble également augmenter mais les données doivent être consolidées», ajoute l’organisation.

Quels sont les symptômes de la variante BA.2 ?

Pour le moment, il n’y a pas de symptômes spécifiques répertoriés sur les cas des sous-variantes BA.2. Par contre pour la variante Omicron”les enquêtes épidémiologiques indiquent une présentation clinique spécifique avec plus de symptômes des voies respiratoires supérieures et moins de perte de goût et d’odorat, ainsi qu’une moindre gravité (risque d’hospitalisation et d’admission en réanimation jusqu’à 80% inférieur)” signalé Santé publique France 26 janvier. Les symptômes de la variante BA.2 (comme Omicron en général) peuvent être :

  • Fatigue ;
  • La toux ;
  • Fièvre ;
  • Mal de tête
  • douleurs musculaires ou courbatures;
  • Maux de gorge ;
  • Nez qui coule ;
  • Nausée et vomissements
  • Respiration désagréable (plus rarement)
  • Perte de goût et d’odorat (plus rarement)

La variante BA.2 est-elle plus contagieuse qu’Omicron ?

BA.2 est plus transmissible que BA.1 (Taux d’attaque secondaire de 39% pour BA.2 contre 29% pour BA.1). Une étude estime également que l’intervalle de génération (temps entre deux cas) de BA.2 est inférieur de 15 % à celui de BA.1. Ces différences de transmissibilité expliquent le rplacement progressif de BA.1 par BA.2 observé à l’échelle mondiale» souligne Santé publique France le 25 mars. BA.2 “est le variante la plus contagieuse du virus SARS-CoV-2 que nous avons vu jusqu’à présent», a déclaré Maria Van Kerkhove, épidémiologiste à l’OMS, le 19 mars.

Proportion de cas BA.2 parmi le nombre total de séquences déposées sur GISAID, par pays au 21 février 2022
Proportion de cas BA.2 parmi le nombre total de séquences déposées sur GISAID, par pays au 21 février 2022 © Santé publique France

Quels sont les risques de réinfection par BA2 ?

La fréquence des éventuelles réinfections par le SARS-CoV-2 a nettement augmenté depuis l’introduction et la distribution en France du variant Omicron, début décembre 2021, note Santé publique France. « La reprise à la hausse de la circulation du SARS-CoV-2 observée depuis plusieurs semaines en France et laémergence de la sous-lignée Omicron BA.2, majorité depuis la semaine 09-2022 sont deux facteurs qui peuvent jouer un rôle dans la tendance actuelle à l’augmentation du nombre de réinfections” confirme l’agence. Plusieurs études récentes ont mis en évidence la possibilité de survenue d’une réinfection par BA.2 suite à une infection par BA.1, y compris dans un délai très court (moins de 60 jours). “Néanmoins, ils s’accordent sur le fait qu’il s’agit probablement d’événements rares.”

La variante BA.2 est-elle plus dangereuse qu’Omicron ?

La sous-variante BA2 d’Omicron ne “provoque pas une forme plus sévère” de Covid que BA1, selon Maria Van Kerkhove, épidémiologiste responsable de l’unité des maladies émergentes à l’OMS, le 19 mars. Cependant, avec un grand nombre de cas, vous verrez une augmentation des hospitalisations et cela se transformera en une augmentation des décès.…”. Elle a précisé qu’il n’y a pas ne pas “différence en termes de sévérité entre BA1 et BA2“.

En France, la stratégie de dépistage peut détecter tous les Omicron sans distinction, qu’ils soient BA.1 ou BA.2 et donc de connaître de manière réactive le niveau de circulation de la variante” indique Santé publique France. Dans un second temps, un séquencement permet de faire la différence entre les sous-variantes, BA.1 et BA.2 Le criblage permet de suivre de manière réactive l’Omicron dans son ensemble et le séquençage permet une analyse plus fine des différentes sous-lignées [BA.1 ou BA.2]“.

Les vaccins sont-ils efficaces contre le variant BA.2 ?

“L’efficacité du vaccin contre la maladie symptomatique causée par BA.1 et BA.2 est similaire : après deux doses, l’efficacité est de 10 % pour BA.1 et de 18 % pour BA.2, après trois doses, l’efficacité contre la maladie symptomatique est 69% pour BA.1 et 74% pour BA.2 Efficacité chute à près de 50% deux mois et demi après la 3e dose pour BA.1 et BA.2“selon l’étude de l’agence de santé britannique publiée le 25 février.”Cela suggère que la vaccination est au moins aussi efficace pour prévenir l’acquisition de BA.2 et peut être plus efficace pour prévenir la transmission de BA.2 que BA.1“, a fait remarquer l’OMS.”Ll’efficacité du vaccin est maintenue contre Omicron après administration d’une dose de rappel, surtout contre les formes sévères» a confirmé Santé publique France le 26 janvier.

Sources :

– “SARS-CoV-2 variants of concern and variants under investigation in England”, British Health Agency, 25 février 2022

– “Coronavirus : circulation des variants du SARS-CoV-2”, mise à jour le 25 février 2022, Santé Publique France

-“BA.2 est plus transmissible que BA.1 mais les personnes vaccinées sont moins susceptibles d’être infectées et de transmettre l’infection”, 31 janvier, Statens Serum Institut.

– COVID-19 : point épidémiologique du 27 janvier 2022, Santé Publique France

– “Analyse de risque sur les variants émergents du SARS-CoV-2”, 26 janvier 2022, Santé publique France.

-“Maintenant, une variante d’Omicron, BA.2, représente près de la moitié de tous les cas danois d’Omicron” 20 janvier 2022, Statens Serum Institut.

Leave a Reply

Your email address will not be published.