à bord d’un train reliant la Pologne à Kiev, le Premier ministre britannique Boris Johnson salue le “peuple de fer”

Retrouvez ici tous nos live #UKRAINE

14h15 : En Ukraine, les dégâts causés par la guerre s’élèveront à au moins 1 000 milliards de dollars, selon le vice-ministre de l’Économie Oleksandr Hryban, qui parlait pendant le marathon télévisé en temps de guerre. Il parle de la perte de “infrastructures” du pays à plusieurs niveaux : “État, municipalité et privé”. Le décompte est toujours en cours. Fin mars, cette estimation était de 500 milliards de dollars.

14h10 : L’Ukraine a ouvert 5 600 enquêtes pour crimes de guerre présumés sur son territoire depuis le début de l’invasion russe, annonce la procureure générale d’Ukraine Iryna Venediktova sur la chaîne britannique Sky News (en anglais). Appelant le président russe Vladimir Poutine à « principal criminel de guerre du 21ème siècle »elle ajoute qu’elle a identifié 500 criminels de guerre russes.

14h00 : Bucha ne s’est pas fait en un jour. Pendant de nombreuses années, les élites politiques et la propagande russes ont incité à la haine, déshumanisé les Ukrainiens, entretenu la supériorité russe et préparé le terrain pour ces atrocités. J’encourage les chercheurs du monde entier à rechercher ce qui a conduit à Bucha.

14h01 : “Pendant de nombreuses années, les élites politiques et la propagande russes ont incité à la haine, déshumanisé les Ukrainiens, nourri la supériorité russe et préparé le terrain pour ces atrocités.”

Dmytro Kouleba, ministre ukrainien des Affaires étrangères, appelle les scientifiques à étudier les effets de la propagande russe. Selon lui, le cadre idéologique anti-ukrainien a préparé les esprits aux abus de l’armée russe. “Boutcha ne s’est pas fait en un jour”il a écrit.

13h23 : Le maire de Kharkiv, Igor Terekhov, accuse l’armée russe d’avoir largué des bombes parachutes sur sa ville. Sur les réseaux sociaux, plusieurs images montrent un engin explosif relié à un tissu blanc, mais ces accusations n’ont pas été confirmées par une source indépendante. Dans sa vidéol’élu ajoute que 1 716 maisons ont été détruites dans la ville depuis le début de la guerre.

13h16 : Les sanctions économiques contre la Russie sont-elles vraiment les plus fortes jamais prises contre un Etat ? Jamais un pays du G20 n’a en effet subi de mesures de rétorsion d’une telle ampleur. Mais plusieurs pays, comme l’Iran ou la Corée du Nord, ont été sanctionnés beaucoup plus sévèrement. Cependant, cela n’a pas changé la politique des dirigeants concernés. Explications dans cet article.

13h11 : Le régulateur bancaire allemand annonce avoir retiré le contrôle de sa filiale européenne à la banque russe VTB. Le groupe russe n’a plus “plus de contrôle” sur VTB Bank SE, une filiale basée en Allemagne, explique l’autorité des marchés financiers BaFin. VTB “ne peut plus disposer des actifs financiers” de sa filiale européenne, qui est ainsi “entièrement isolé” du groupe russe, selon le régulateur.

12h43 : Malgré le bombardement d’une maternité à Marioupol le 9 mars, des enfants continuent de naître dans la ville ukrainienne. Une équipe de France Télévisions allé dans une maternité de fortunesouterrain, où une centaine de personnes vivent désormais entassées.

(TÉLÉVISIONS FRANÇAISES)

12h23 : le pape François a appelé à une “Trêve de Pâques” et Ukraine « parvenir à la paix par de véritables négociations ». Il célèbre la messe des Rameaux en public, place Saint-Pierre.

(VINCENZO PINTO / AFP)

12h21 : Voici les principaux titres de l’actualité :

• La participation au premier tour de l’élection présidentielle s’est établie à 25,48% à midi, en baisse de trois points par rapport à 2017 (28,54%) à la même heure.

• Quelque 48,7 millions d’électeurs sont appelés au premier tour de l’élection présidentielle. Onze des 12 candidats ont déjà glissé leur bulletin dans l’urne.

L’Ukraine s’est déclarée prête à fournir un “grande bataille” à l’est de son territoire, cible prioritaire pour Moscou, où l’évacuation des civils se poursuit dans la crainte d’une offensive imminente.

Les ministres des affaires étrangères de l’UE discuteront d’un sixième paquet de sanctions contre Moscou demain à Luxembourg.

Monégasque Charles Leclerc (Ferrari) a gagné le Grand Prix d’Australie, lors de la troisième manche du championnat du monde de Formule 1.

11h54 : Les ministres des Affaires étrangères de l’UE discuteront demain à Luxembourg d’un sixième paquet de sanctions contre Moscou. Le chef de la diplomatie européenne, Josep Borrell, a annoncé son intention de lancer la discussion sur un embargo pétrolier, “mais aucune proposition formelle n’est sur la table”selon un haut responsable européen interrogé par l’AFP.

11h26 : Une frégate russe naviguant en mer Noire a tiré quatre missiles de croisière de type Kalibr sur des cibles ukrainiennes, selon le ministère russe de la Défense cité par l’agence étatique Ria Novosti. Hier, le Premier ministre britannique Boris Johnson a notamment promis de fournir à Kiev des missiles anti-navires.

(MINISTÈRE DE LA DÉFENSE RUSSE / RIA NOVOSTI)

11h18 : Au lendemain de son voyage surprise à Kiev, le Premier ministre britannique Boris Johnson explique avoir voyagé dans un train depuis la Pologne. “Je voyage dans un fantastique train des chemins de fer ukrainiens”, dit-il dans une vidéo publiée aujourd’hui. Il loua le courage des cheminots : “On vous appelle ici les ‘hommes de fer’. C’est lié à votre métier, mais cela reflète votre mentalité”.

10h23 : Les fabricants d’engrais sont très dépendants du gaz, qui est utilisé dans la production de nombreux engrais azotés. Avec la guerre en Ukraine, les prix ont bondi. Exemple avec le grossiste en engrais Amaltis, basé notamment à Parthenay (Deux-Sèvres). Une tonne d’engrais, vendue 380 euros l’an dernier, vaut aujourd’hui plus de 1400, reportages France Bleu Poitou.

09h19 : Lucien D’Agostino est monté dans sa camionnette fin mars en Gironde, avant d’entamer un long périple vers l’Ukraine. Après trois jours de voyage, il a finalement atteint la frontière avec une aide humanitaire, notamment des médicaments. Ceux-ci ont été distribués à plusieurs hôpitaux de Kiev.

Les médicaments stockés dans le restaurant de Dimtri Basilaya sont distribués dans six ou sept hôpitaux de Kiev.  (BENJAMIN THUAU / RADIO FRANCE)

(BENJAMIN THUAU / RADIO FRANCE)

08h27 : L’armée russe a effectué hier soir de nouvelles frappes sur la région de Dnipropetrovsk, selon le gouverneur régional. Parmi les cibles : l’infrastructure à Dnipro – qui a fait au moins “une victime” –, des sites industriels à Pavlohrad et un bâtiment agricole à Dniprovsk, précise Valentyn Reznichenko sur Facebook.

10h53 : Il est 8 heures. Voici les principaux titres de l’actualité :

• Les bureaux de vote viennent d’ouvrir en France, peu après le début du scrutin outre-mer et pour les Français de l’étranger. Quelque 48,7 millions d’électeurs sont appelés au premier tour de l’élection présidentielle.

L’Ukraine s’est déclarée prête à fournir un “grande bataille” à l’est de son territoire, cible prioritaire pour Moscou, où l’évacuation des civils se poursuit dans la crainte d’une offensive imminente.

Plusieurs dizaines de milliers de personnes a participé hier après-midi dans des marches pour le climat, dans plusieurs grandes villes de France.

Rennes redevient dauphin du PSG après sa victoire arrachée à Reims (3-2) et relègue l’OM sur la troisième marche du podium. Le club de la capitale, lui, n’a fait qu’une bouchée de Clermont dans la soirée (6-1).

Leave a Reply

Your email address will not be published.