les civils luttent pour fuir en attendant une nouvelle offensive dans le sud et l’est de l’Ukraine

https://assets-decodeurs.lemonde.fr/redacweb/ukraine-cartes-infographie/derniere-maj-ukraine-avancee-russe.png
https://assets-decodeurs.lemonde.fr/redacweb/ukraine-cartes-infographie/derniere-maj-ukraine-avancee-russe.png
30
La situation sur la carte
Agrandir

Le contexte

Live animé par Cécile Bouanchaud, Florian Lefèvre et Clémence Apetogbor

  • Au moins 52 personnes, dont cinq enfants, ont été tuées vendredi 8 avril, par une frappe de missile sur la station de KramatorskEst de l’Ukraine. Le président ukrainien Volodymyr Zelensky, qui a dénoncé une ” crime de guerre “demande « une réponse mondiale forte ». Moscou a nié être responsable de l’attaque.
  • Arrivé vendredi en Ukraine pour une visite de soutien, le président de la Commission européenne, Ursula von der Leyena dénoncé le“attaque ignoble” sur Kramatorsk. Elle s’est rendue à Boutcha, près de Kiev, ville symbole des atrocités dont la Russie est accusée.
  • Volodymyr Zelensky a été présenté par Ursula von der Leyen avec un questionnaire pour commencer le processus de candidature pour l’adhésion de l’Ukraine à la‘Union européenne, un souhait exprimé de longue date par kyiv. ” Je suis convaincu que nous sommes enfin sur le point d’atteindre notre objectif de longue date (…). L’Ukraine deviendra membre de l’Union européenne »a déclaré le président ukrainien dans la soirée.
  • Un couvre-feu sera en vigueur du samedi soir au lundi matin à Odessale principal port ukrainien à l’ouest du pays, sur la mer Noire, face à la « menacer » frappes de missiles, ont indiqué les autorités locales.
  • La région de Soumyfrontalière de la Russie, au nord-est de l’Ukraine, était complètement “libéré” Forces russes, a annoncé vendredi le chef de l’administration régionale, ajoutant toutefois que la zone n’était pas ” pas certain “ et que des opérations de déminage étaient en cours.
  • Après avoir retiré ses troupes de la région de Kiev et du nord de l’Ukraine, la Russie a fait la conquête totale de la Donbass, dont une partie est contrôlée depuis 2014 par des séparatistes pro-russes, sa priorité. Selon des observateurs, le président russe Vladimir Poutine veut atteindre cet objectif avant le défilé militaire du 9 mai qui marque la fin de la Seconde Guerre mondiale en Russie, la fête la plus importante du pays.
  • Après Washington et Bruxelles, le Royaume-Uni a sanctionné vendredi les deux filles de Vladimir Poutine et celle de son chef de la diplomatie, Sergueï Lavrov, et dit vouloir attaquer “mode de vie somptueux du cercle restreint du Kremlin”. Il leur est désormais interdit d’entrer sur le territoire britannique, où tous les avoirs éventuels seront gelés.
  • Russie fermé les bureaux locaux des ONG de défense des droits humains Amnesty International et Human Rights Watch, selon un communiqué publié vendredi par le ministère russe de la Justice.

Retrouvez tous nos articles, analyses et reportages sur la guerre en Ukraine

Portrait. Le monde selon Poutine : la croix et la bannière

Décryptages. Le massacre de Kramatorsk suscite l’indignation internationale

Chronique. Le “Donbass” dans “Le Monde”, une région figée dans la guerre

Reportage. “Dans ma valise, j’ai entassé nos quatre vies et, coincées entre les chaussettes, les âmes chéries de ceux qui sont restés en Ukraine, en enfer”

Factuel. Les armes qui ont fait la différence

En images, en images. Leurs vies dans leurs sacs

Vidéo. A Borodianka, une situation “beaucoup plus horrible” qu’à Boutcha

Vidéo. “On a vu le visage cruel de l’armée de Poutine” : les images d’Ursula von der Leyen à Boutcha, le lieu des atrocités en Ukraine

Tu peux trouver notre direct d’hier sur ce lien.

« Pourquoi ma question n’est-elle pas publiée ? » : comment « Le Monde » gère les contributions dans les suivis en direct

Leave a Reply

Your email address will not be published.