Les filles d’Abraham, symbole de la paix entre le Maroc et Israël – femmesdumaroc

Pour la première fois en trente ans d’existence, un Marocain et un Israélien participent ensemble au Rallye Aïcha des Gazelles du Maroc. Tout un symbole puisque les Accords d’Abraham ont été signés il y a un peu plus d’un an.

Les filles d’Abraham : c’est un symbole fort porté par Hyba et Alona, ​​les deux Gazelles de l’équipage 261 (HYBA BENRYANE / ALONA BEN-NATAN). Un équipage israélo-marocain né de la volonté de rapprocher les chambres de commerce des deux pays depuis la signature des fameux Accords d’Abraham le 22 décembre 2020. Un peu plus d’un an plus tard, un Israélien et un Marocain se retrouvent ainsi à faire équipe sur ce 31e édition du Rallye Aïcha des Gazelles du Maroc. Un pari fou alors qu’ils ne se connaissaient pas il y a deux mois.

La rencontre de ces deux Gazelles est née de l’idée d’Hélène, responsable du développement Maroc pour l’agence Maienga et Cyril Amar, journaliste pour i24News. Une idée qui a tout de suite séduit Hyba, qui voulait faire le rallye” Pendant des années » et plus encore dans le cadre de ce partenariat israélo-marocain. ” Le meilleur ami de mon père est un Israélite, c’est une communauté dont je suis proche et un projet auquel je crois », explique le Marocain. Côté israélien, la Chambre de commerce était chargée de trouver celui qui partagerait l’aventure aux côtés d’Hyba. Et cette coéquipière, c’est Alona, ​​passionnée de moto, plusieurs fois médaillée. ” Je devais participer au rallye du Maroc mais il a été annulé à cause du Covid et reporté à 2023. Deux jours après cette mauvaise nouvelle, j’ai reçu un appel téléphonique me demandant de participer au Rallye Aïcha des Gazelles. C’était comme un signe, j’ai tout de suite dit oui », se souvient l’Israélien.

« J’avais entendu parler du rallye il y a deux ans et ça m’intéressait. Je me demandais comment participer, sachant que la plupart de mes amis de compétition sont des hommes “répéte Alona, ​​tout de suite” emballé par le projet. ” C’est une opportunité unique dans une vie. Il est impossible de dire non “, croit encore la Gazelle” également très fière de faire partie d’une aventure qui promeut l’autonomisation des femmes ». Ce coup de fil providentiel date du 4 février 2022. Depuis, tout s’enchaîne pour les deux Gazelles qui ont dû travailler dur pour trouver des sponsors leur permettant de participer à ce 31e édition. En un mois et demi, les deux Gazelles ont également appris à se connaître grâce aux appels nocturnes, une fois leurs enfants couchés. ” On s’appelait tous les jours, tard le soir. À tel point qu’une fois Alona s’est endormie au milieu d’une conversation », se souvient Hyba.

Le lien entre le Maroc et Israël symbolisé par les deux femmes se retrouve jusque dans les sponsors qui accompagnent les Gazelles dans leur aventure : Eldan, une société de location de véhicules en Israël, Pompeian, un producteur d’huile d’olive aux USA, Quant à Fré, le Groupe de cosmétiques israélien, il utilise l’huile d’argan du Maroc pour ses produits, et d’autres entreprises israéliennes qui accompagnent Alona dans ses compétitions d’enduro. Autant de symboles qui les accompagneront tout au long de l’aventure. Les deux femmes engagées ont également décidé de courir pour Atlas Kinder, une association qui accueille des enfants abandonnés dans un village qui leur est entièrement dédié.

Quel que soit le classement final de ces deux Gazelles, en devenant la première équipe israélo-marocaine de l’histoire du Rallye Aïcha des Gazelles du Maroc, elles ont déjà tout gagné !

commentaires

Remarque

Leave a Reply

Your email address will not be published.