les Reds font un pas vers le dernier carré après un match largement ouvert

LE RÉSUMÉ

Revivez la belle soirée des Reds à l’Estadio de la Luz avec le résumé vidéo de Benfica-Liverpool.

Un score parfaitement logique

En termes de buts attendus (1,04 à 3,1) et malgré un quart d’heure plus compliqué au retour des vestiaires, la victoire 3-1 des Reds à Lisbonne semble correspondre exactement à la performance des deux équipes.

C’est fini à l’Estadio de la Luz !

L’arbitre siffle la fin du match sur ce score de 3-1 en faveur de Liverpool !

Les Reds ont souffert dans un match très offensif et ouvert. Benfica aurait même pu revenir complètement dans le match, en seconde période, grâce à Darwin Nunez. Mais punis par Luis Diaz, le match retour s’annonce très compliqué pour les Benfiquists à Anfield mercredi prochain, dans 8 jours.

L’occasion pour Jota !

L’arbitre siffle la fin du match après une dernière très très grosse occasion en faveur de Diogo Jota. L’attaquant portugais perd rapidement le duel avec le gardien, qui peut repousser le ballon en corner.

Le jeu a repris

Et l’arbitre a bien sûr reporté la prolongation

Fabinho KO

Alors que nous entrons dans les 3 minutes de temps additionnel, Fabinho reste au sol du côté de Liverpool en raison d’un choc aérien. Le jeu est interrompu.

Changements pour Liverpool

James Milner, le vétéran, et Joe Gomez entrent pour terminer la rencontre à la place de Keïta et Alexander-Arnold.

GOOOOOOO ! LUIS DIAZ ABRIT LES ROUGES !

Qui d’autre que lui pour terminer le travail ?

Sur un bon service de Naby Keïta en profondeur, l’ancien du FC Porto évite la sortie de Vlachodimos pour n’avoir qu’à pousser le ballon au fond des filets. 3-1 pour Liverpool !

toujours en évolution

On continue les choix offensifs du côté de Benfica avec Joao Mario à la place de Gonçalo Ramos.

Alisson prend des risques !

Loin de son but, avec beaucoup de chance, le gardien de Liverpool évite le pressing de Rafa Silva… et garde le ballon sur un contre-attaque favorable.

Entrée de Yaremtchouk

L’Ukrainien entre en jeu à la place d’Everton pour le sprint final.

Ooooh la demi-volée de Luis Diaz !

Henderson lâche un excellent ballon vers le Colombien, au deuxième poteau. Le retour d’Otamendi au dernier moment le surprend. Son tir manque le cadre.

Centre des fuites d’Henderson

Le ballon échappe aux Rouges sur ce ballon qui traverse toute la surface de réparation. Benfica pourra passer à l’attaque.

Liverpool est entré en gestion

Le rythme a nettement augmenté dans ce match depuis quelques minutes, la faute à Liverpool, qui semble moins décidé à se lancer dans la bataille sans contrôle et préfère s’appuyer sur de longues phases de possession.

L’ambiance à l’Estadio de la Luz

Les supporters lisboètes ne lâchent pas leurs joueurs dans cette fin de match encore indécise. Comme face à l’Ajax, Benfica fera-t-il match nul 2-2 à domicile au match aller ?

Entrée de Meïté

Le milieu de terrain français prend la place de Taarabt pour les 20 dernières minutes de ce match aller.

Darwin Nunez est parti en profondeur !

L’attaquant du Benfica laissé seul derrière la défense de Liverpool, est entré dans la surface et a évité le retour de Van Dijk… avant de s’effondrer dans la surface, retenu par le bras du Néerlandais. Peno ou papano ? Pour l’arbitre, ça ne siffle pas.

Liverpool reprend le contrôle

Les Reds ont mis le pied sur le ballon et dictent enfin leur rythme, pour la première fois depuis leur retour des vestiaires. Au terme de cette longue phase de jeu, Robertson est sollicité dans la surface et remis sans contrôle… Benfica repousse.

La faute de Taarabt

Le Marocain ne veut pas laisser s’échapper Naby Keïta dans l’entrejeu et commet une faute tactique, logiquement sanctionnée.

Départ de Mané et Salah

Les deux stars de Liverpool cèdent déjà leur place dans ce match… au profit de Diogo Jota et Firminho. Henderson le remplace Fabinho. Il y a pire comme substituts.

OOOOOH L’OPPORTUNITE POUR BENFICA !

Il faisait très très chaud sur le but d’Alisson ! Sur une nouvelle accélération collective, c’est Everton qui est servi plein axe et peut frapper… sur le gardien des Reds.

Alcantara vous avez

Très en retard sur Rafa Silva, qui avait transmis son AVC, Thiago Alcantara bloque les jambes de son vis-à-vis… et reçoit logiquement le premier avertissement de la soirée.

Le 5ème pour Nunez

Pour sa première saison en C1, Darwin Nunez vient d’inscrire ses 5 buts en 9 matchs de Ligue des champions. C’est autant que Messi cette saison.

Centre Rafa !

Le Portugais trouve encore Darwin Nunez dans la surface de réparation, complètement banalisé. L’Uruguayen manque cependant sa reprise de la tête, qui s’envole au-dessus du cadre.

Salah… bravo

L’Egyptien accélère magnifiquement depuis la ligne de touche et tente de centrer au dernier moment. Il est repris par Grimaldo… qui obtient le renvoi aux six mètres.

Liverpool en attaque

Les Anglais ont décidé de ne pas donner le temps à Benfica d’y croire en passant directement à l’attaque.

OOOOOOH LE BUT DE NUNEZ !

ET VOICI DE QUOI COMMENCER UNE BELLE MI-TEMPS ! Un temps mort dans la défense des Reds et Darwin Nunez réduit le score !

Sur un centre de Rafa qui semble trop imprécis, Konaté rate son intervention. Derrière lui, Darwin Nunez prend le temps de contrôler et de placer son ballon hors de portée d’Alisson. 1-2 maintenant !

Le jeu a repris à Lisbonne !

On part pour 45 minutes dans ce match aller et Benfica doit réduire l’écart (ou mieux) pour encore espérer arracher quelque chose la semaine prochaine.

Les Reds ont fait le break à la pause !

Pas de temps pour du temps supplémentaire.

Sur la pelouse de Benfica, Liverpool se comporte actuellement bien dans un match agréable et totalement ouvert. Grâce à Konaté sur corner puis Mané servi par Diaz, les Anglais mènent 2-0 à la mi-temps.

Nunez lancé par Taarabt

Konaté continue sa démonstration de puissance et de justesse. Dans la foulée, Vlachodimos l’a emporté devant Mo Salah avec sa jambe… et Benfica est reparti à l’attaque, avec Rafa Silva, qui n’a pas pu contrôler son geste au moment de frapper.

Trois coups seulement pour Benfica

Les Portugais mettent beaucoup d’énergie mais se heurtent à un mur. La preuve : ils doivent se contenter de 3 tirs dans ce match pour l’instant. C’est un de moins que Naby Keïta, à lui tout seul.

La grève en force de Luis Diaz !

Décalé par Robertson, Luis Diaz repique vers l’axe et choisit de frapper fort vers le premier poteau, du coup. Son tir manque de précision et manque le but.

Coup de loin d’Everton

Cela ne sourit toujours pas aux Benfiquistes, avec une frappe qui manque clairement de puissance et va droit sur Alisson.

BUUUUUUUT SADIO MANE !

LA SECONDE POUR LIVERPOOL ! C’est terrible mais les Reds sont réalistes !

Sur un ballon perdu par Taraabt, le ballon est immédiatement joué vers l’avant par les joueurs de Klopp. Dans la surface, Diaz se dirige intelligemment vers Mané, qui n’a plus qu’à terminer. 2-0 !

Van Dijk pousse et coin

Il y a vraiment quelque chose pour Benfica dans le jeu, malgré une défense de Liverpool qui continue de répondre physiquement et qui tient sa marque sur Darwin Nunez. Van Dijk est encore contraint de concéder un corner… qui est tout près de profiter à Otamendi !

Grosse erreur de Fabinho

L’ancien milieu de terrain monégasque arrête sans grande finesse Gonçalo Ramos, alors qu’il avait été battu au dribble. Le coup franc est mal négocié, Alisson récupère le ballon.

Konaté succède à Ngog

Le défenseur français est le premier tricolore à inscrire un but pour les Reds en C1 depuis un certain David Ngog. C’était une autre fois, en 2009, et contre Debrecen.

Benfica se donne beaucoup de mal

Les deux équipes ont joué sans temps mort depuis le coup d’envoi, le ballon volant d’un but à l’autre. Mais Benfica a du mal à atteindre le but jusqu’à présent, c’est tout ce qui leur manque.

Everton en profondeur…

Première réaction de Lisbonne avec Everton qui trouve de l’espace dans la profondeur, sur une déviation de Nunez. Son tir à la fin dépasse le cadre, dans le filet latéral.

Liverpool insiste

Les joueurs de Jürgen Klopp font de leur mieux pour étouffer leurs adversaires et faire une pause rapide. Naby Keïta manque cependant sa tête.

GOOOOOOO KONATE !

LIVERPOOL OUVRE LE SCORE !

Sur corner, Ibrahima Konaté se retrouve seul et idéalement placé pour placer une tête. Vlachodimos est trop petit et regarde le ballon se retrouver au fond des filets. 1-0 pour Liverpool !

Keïta a répliqué…

Thiago Alcantara a bien suivi et peut reprendre d’un tir incontrôlé qui manque de contrôle. Liverpool commence à prendre les devants offensivement.

La grève de Keïta !

Liverpool avance décidément très vite et Benfica a du mal à suivre. Du côté droit, Salah peut repiquer et trouver une passe à Keïta. Le Guinéen frappe aussitôt… sur Vlachodimos.

L’avis de Salah !

Lancé dans la surface, Mo Salah n’a d’autre choix pour tenter de toucher le but que d’enfiler un petit pointu… sorti par Vlachodimos sur sa ligne.

Ooooh Salah presque servi

En un instant, Liverpool se retrouve en excellente position avec un centre solide de Luis Diaz qui échappe à Mané… et arrive presque dans les jambes de Salah. L’Egyptien rate son ballon, Vlachodimos s’interpose.

Darwin Nunez a cherché dans la surface…

Premier ballon pour l’attaquant uruguayen dans la surface de réparation des Reds, mais il n’arrive pas vraiment à reprendre le ballon. Benfica a pris le match par le bon bout malgré tout.

Konaté rattrape Rafa

Première attaque rapide de Benfica derrière la défense de Liverpool… mais Konaté est intervenu avec autorité pour barrer la route à Rafa Silva, sans se tromper selon l’arbitre.

Allons à Lisbonne !

Le coup d’envoi est donné par Liverpool, en jaune, dans un bruit monstrueux. Benfica a tout un stade derrière lui pour réaliser le grand exploit de ces quarts de finale.

Les joueurs arrivent

Ambiance de folie à l’Estadio de la Luz alors que commence l’hymne de la Ligue des Champions. Les Reds sont accueillis par un stade plein et bouillant.

Échauffement presque terminé

Les deux équipes finissent de se préparer sur la pelouse de Lisbonne. Coup d’envoi de ce match dans un quart d’heure !

City et Liverpool en parallèle

Pendant ce temps, Manchester City, leader de la Premier League, dispute également son quart de finale aller. A domicile face à l’Atlético Madrid. Alors que les Reds et les Citizens se retrouveront pour un choc décisif dans le championnat anglais ce dimanche à 17h30

Première pour Luis Diaz

L’ailier colombien débutera pour la première fois en Ligue des champions avec Liverpool ce soir, après être arrivé en Angleterre cet hiver. Et l’ancien Porto est pour l’instant invaincu face à Benfica : 5 victoires, 2 nuls.

Liverpool a eu peur

De leur côté, les joueurs de Jürgen Klopp ont traversé un petit trou de souris avec une défaite sans conséquence à Anfield face à l’Inter Milan. Mais les Reds restent l’un des grands favoris de la C1 cette année… et ont montré qu’ils savaient s’arracher des résultats pour se faciliter la tâche.

Benfica arraché la qualification à Amsterdam

Si les Portugais se heurtent ce soir au mur des quarts de finale, un stade dans lequel ils n’ont jamais gagné le moindre match depuis la formule moderne de la Ligue des champions (3 nuls, 5 défaites), ils pourraient être portés par la qualification. arrachés il y a quelques semaines, en 8e de finale, sur un coup de tête furieux à leur attaquant Darwin Nunez.

La composition de Benfica

Odysseas, Gilberto, Otamendi, Vertonghen, Grimaldo, Weigl, Taarabt, Rafa, Everton, G. Ramos, Darwin

Les remplaçants : Leite, Meite, Seferovic, Yaremchuk, Diogo Gonçalves, Joao Mario, Lazaro, Radonjic, Gil Dias, André Almeida, Paulo Bernardo, Morato

La compétition de Liverpool

Alisson, Alexander-Arnold, Konate, van Dijk, Robertson, Fabinho, Keita, Thiago, Mane, Diaz, Salah

Les joueurs : Kelleher, Milner, Firmino, Gomez, Henderson, Oxlade-Chamberlain, Jones, Minamino, Diogo Jota, Tsimikas, Matip, Elliott

Benfica peut-il créer l’exploit à domicile ?

Bienvenue sur RMC Sport pour suivre en direct commenté le quart de finale aller entre les Reds de Jürgen Klopp et le Benfica Lisbonne. Après leur exploit au 8e tour, les Portugais accueillent l’Estadio de la Luz pour tenter de créer l’exploit et se faufiler dans le dernier carré. Coup d’envoi à 21h ce soir !

Leave a Reply

Your email address will not be published.