Ligue. Le Real Madrid vise le titre, le Betis sur l’Atlético

Le Real Madrid, vainqueur de son voisin Getafe 2-0 au Bernabéu samedi lors de la 31e journée de Liga, s’est rapproché du sacre, tandis que l’Atlético, surpris 1-0 à Majorque, a vu le Betis Séville fondre sur lui et compliquer sa course à la C1.

Les Merengues, qui devront valider leur billet pour les demi-finales de la Ligue des champions mardi face à Chelsea (succès 3-1 à l’aller à Stamford Bridge), ont ouvert le score juste avant la pause (39e) grâce à un ballon centré de l’extérieur droit par Vinicius et coupé par une tête plongeante de son compatriote Casemiro. Puis scella leur succès avec un deuxième but de Lucas Vazquez (68e).

Benzema applaudit, Bale siffle

Et avec cette 12e passe décisive de la saison toutes compétitions confondues, Vinicius rejoint Benzema, qui est toujours le meilleur buteur et le meilleur passeur de la Liga (24 buts, 11 passes décisives). Le public a même fait une standing ovation à “KB9” lors de sa sortie à la 73e… et sifflé lourdement son remplaçant Gareth Bale, qui a foulé la pelouse du Santiago-Bernabéu pour la première fois depuis plus de deux ans en compétition officielle. (depuis le 26 février 2020 contre Manchester City).

Et Lucas Vazquez, souvent remplaçant cette saison, a profité des rotations opérées par Carlo Ancelotti pour le sommet face à Chelsea, pour remplacer Dani Carvajal et inscrire son deuxième but de la saison.

Un succès qui confirme la bonne dynamique du Real depuis la claque reçue lors du clasico face au Barça fin mars (4-0). Essentiel à trois jours du choc au Bernabéu face aux champions en titre londoniens. Les hommes d’Ancelotti comptent à nouveau douze points d’avance sur le FC Séville, vainqueur de Grenade 4-2 vendredi et 2e du classement, avant le match du FC Barcelone à Levante dimanche (21 heures).

Atlético, ça se complique

L’Atlético, quant à lui, a trébuché 1-0 à Majorque et voit sa course à la qualification en Ligue des champions se compliquer, avec la victoire à Cadix du Betis Séville (2-1), qui se résume à un point des Rojiblancos.

A quatre jours de leur quart de finale retour de Ligue des champions (mardi à 21 heures), où ils joueront pour un billet pour les demi-finales après la défaite 1-0 sur la pelouse de Manchester City à l’aller, les Colchoneros se sont fait surprendre lors de la 68e minute par un penalty concédé par Reinildo et transformé par le Kosovar Vedat Muriqi.

Les hommes de Diego Simeone étaient apathiques, ne parvenant à tirer qu’une seule fois dans le but majorquin pendant tout le match. A l’inverse, ils ont concédé leur 7e penalty cette saison en Liga, leur pire total depuis la saison 2010-2011, selon le statisticien Opta.

Le Betis rêve de C1

La saison des Colchoneros pourrait prendre une bien mauvaise tournure en l’espace de quelques jours : ils mettent un terme à leur série de six victoires consécutives en Liga, sont mal en point en C1… et devront se battre pour une place en Ligue des champions la saison prochaine.

Car quelques heures plus tôt, le Betis Séville, avec un Nabil Fekir de retour après avoir purgé ses deux matches de suspension, a réussi à renverser la vapeur sur le terrain de Cadix pour se rapprocher des places qualificatives pour la C1.

Ivan Alejo a ouvert le score pour Cadix au retour des vestiaires (58e), mais Cristian Tello a égalisé quelques secondes après être entré à la place de Fekir (78e), et l’inévitable Borja Iglesias, qui a remplacé Willian José à la 60e, scelle le succès des “Béticos” sur penalty (85e). Si le Real a failli faire plier la course au titre, la course à l’Europe reste indécise.

Ligue. Le Real Madrid vise le titre, le Betis sur l’Atlético

Leave a Reply

Your email address will not be published.