Meta lancerait ses lunettes connectées concurrentes des Apple Glass en 2024

Advertisement

Meta travaille sur des lunettes connectées dédiées à la réalité augmentée. Attendues courant 2024, ces lunettes façon Apple Glass contribueraient à pousser l’adoption du métaverse auprès du grand public. Le groupe Californian a déjà développé un prototype non fonctionnel de l’accessoire qui ressemble à une paire de grosses lunettes noires. On fait le point sur l’avancement du projet.

lunettes connectées réalité augmentée

Le métaverse, le monde numérique fantasmé par Mark Zuckerberg, ne sera pas seulement accessible via un casque de réalité virtuelle. Pour séduire le grand public et proposer de nouvelles expériences, le métaverse s’appuie aussi sur la réalité augmentée. Cette technologie permet d’afficher des éléments 3D superposés à la réalité. Pour le moment, ces expériences de réalité augmentée sont accessibles sur smartphone via la caméra.

Pour de plus amples, Meta travaille sur les lunettes connectées capable d’afficher des éléments en réalité augmentée. Selon nos confrères de The Verge, ce projet de lunettes AR (réalité augmentée) verrait le jour dans le courant de l’année 2024. En interne, l’entreprise désigne le projet sous le nom de “Nazare”. Une deuxième version, plus épurée et sophistiquée, est déjà prévue pour 2026. La troisième itération est déjà prévue pour 2028.

Avec ses propres lunettes connectées, Meta veut s’affranchir d’Apple et de Google

De nombreux autres acteurs travaillent actuellement sur un projet similaire. C’est notamment le cas d’Apple. Selon les dernières informations parues sur le web, les lunettes connectées »Verre de pomme» serait lancé en 2025, après le casque de réalité virtuelle de la marque. De son côté, Google travaillerait également sur de nouvelles lunettes AR pour faire oublier l’échec cuisant des Google Glass.

Grâce à ses propres lunettes connectées, le groupe de Mark Zuckerberg cherche à se libérer du matériel des autres géants du numérique. Pour fonctionner, cependant, la première version des lunettes de Meta aurait besoin d’un terminal compagnon pour fournir une puissance de calcul pour les expériences AR. Plutôt que de lier les lunettes à un smartphone Android ou un iPhone, Meta aurait développé un “dispositif sans fil en forme de téléphone qui s’occupe des calculs informatiques nécessaires au fonctionnement des lunettes”.

Dans le même ordre d’idées, Meta développe actuellement son propre système d’exploitation équiper ses lunettes. Le groupe américain aurait abandonné l’idée d’un OS basé sur le noyau de Fuchsia, le système d’exploitation qui vise à remplacer Android dans les années à venir. L’entreprise s’appuierait plutôt sur AOSP (Android Open Source Project), la version open source d’Android, pour mener à bien son projet dans les délais impartis.

Sur le même sujet : Facebook attaquerait l’Apple Watch avec une montre connectée en 2022

Un premier prototype des lunettes Meta a été construit

Côté conception, le premier prototype non fonctionnel ressemblerait à une paire de grosses lunettes noires dont le poids atteint 100 grammes (4 fois plus lourd que les verres ordinaires). L’exposition serait confiée à écrans micro-LED. Des capteurs intégrés suivront le regard du porteur.

The Verge évoque également la présence d’une caméra frontale (pour enregistrer des vidéos et prendre des photos) et des haut-parleurs logés dans les cadres, à la manière Lunettes Bose Frames. On imagine que Meta pourrait notamment utiliser la conduction osseuse pour diffuser le son.

Pour alimenter l’appareil, Meta aurait demandé à ses partenaires asiatiques de produire des puces dédiées. Pour le moment, les verres semblent encore à l’état embryonnaire. The Verge déclare qu’un “une manifestation stationnaire” posé sur un bureau a été développé par les ingénieurs de Mark Zuckerberg. Cependant, ce prototype n’est pas encore capable de fonctionner.

Des lunettes pour communiquer avec des hologrammes de réalité augmentée

Une fois terminées, les lunettes de Meta permettraient notamment communiquer avec des hologrammes 3D représentant vos contacts. Selon Mark Zuckerberg, l’accessoire vise à proposer des appels vidéo immersifs, très différents des appels vidéo 2D actuels. Le moteur serait axé sur la communication entre les utilisateurs du métaverse.

Le fondateur de Meta (ex-Facebook) a de très hautes ambitions pour le projet. Selon un employé interrogé par The Verge, Mark Zuckerberg souhaite que le lancement de “Meta Glass” soit aussi emblématique que la présentation du premier iPhone.

Pour toucher un large public, Meta travaillerait également sur une version moins ambitieuse des lunettes : Hypernova. Connectés à un smartphone, ils afficheraient simplement les notifications et l’itinéraire vers un lieu en RA. Grâce à une large gamme d’appareils de cet acabit, “Meta espère vendre des dizaines de millions de lunettes intelligentes d’ici la fin de cette décennie”a déclaré Alex Himel, responsable de la réalité augmentée chez Meta.

La source : Le bord

Advertisement

Leave a Reply

Your email address will not be published.