Ophélie Winter dans un état inquiétant, des photos qui interpellent !

Advertisement

Ophélie Winter est-elle malade ? De nouvelles photos de la star viennent d’être dévoilées, son état de santé semble préoccupant.

Sur son compte Instagram, Ophélie Winter a notamment posté les coulisses. Comme promis, je vous emmène dans les coulisses du monde magique de mon petit frère adoré @jdoreofficial à @accor_arena ! Il m’a donné la joie d’entrer dans son monde et de chanter avec lui Dieu m’a donné la foi, 25 ans plus tard !

C’est dans cette pièce que j’ai fait mes premiers pas à la télé ! Émotion folle, je suis rechargée au maximum, merci au public de la salle et à vos nombreux messages ! A bientôt pour la suite, je vous prépare plein de surprises. Préparez-vous !

Ophélie Winter

Ophélie Winter dans un état inquiétant

Un post qui a suscité de vives réactions. Sous le charme, les internautes ont commenté : Ça fait plaisir de vous voir en pleine forme !, tant pis joyeux pour vous, Toujours aussi belle et tendance. Autant de messages qui valident à 100% son retour sur scène. Cependant, les dernières nouvelles du magazine Closer ne sont pas bonnes.

En effet, sur l’émission de ce vendredi 15 avril 2022, Ophélie Winter apparaît avec une béquille à la main et les traits tirés. Un nouvel état inquiétant selon nos confrères qui expliquent que l’ancienne idole des ados a beaucoup de mal marcher, grimace-t-elle, entre douleur et lassitude. Et d’ajouter :

la chanteuse ophélie winter tpmp

Lors d’une brève virée shopping dans un magasin de cosmétiques naturels, elle boite et se plaint. Que se passe-t-il ? Pour le moment, aucune information supplémentaire n’a été transmise. Une chose est certaine, c’est que ça semble déjà aller beaucoup mieux. À suivre.

Pourquoi Ophélie Winter est une icône de la mode ?

Légende de la musique pop des années 90, cet ange urbain cabossé a marqué son époque par des vibes, des anglicismes mais surtout des looks innovants. Ophélie Winter a révolutionné le style des années 90, c’est un fait. Pourtant, elle est encore peu considérée comme une icône de la mode. Il est temps de lui rendre justice.

Si la culture pop des années 90 en France devait être incarnée par une seule personne, Ophélie Winter serait sûrement la Marianne, version baggy et casquette à l’envers. Fille du chanteur néerlandais David Alexandre Winter, Ophélie Winter a vite compris que son destin serait fabuleux. Au début, elle l’imaginait sur les podiums et devant les flashs des photographes.

Mais c’est finalement sur le petit écran et un micro en main qu’elle a connu un immense succès. Elle était l’ambassadrice des jeunes des années 90, présentant le club Hit Machine ou Dance Machine. Ophélie Winter a incarné un nouvel élan durant cette décennie ouverte sur le monde. Elle était déjà une étoile absolu, volant la vedette à certains présentateurs ringards qui n’ont pas compris les enjeux de cette nouvelle génération.

L’influence américaine est de plus en plus palpable et l’animateur baigne dans cette culture urbaine. A tel point qu’elle va s’en nourrir pour produire sa propre musique.

Ophélie Winter état préoccupant

Oui, Ophélie est chanteuse et, en 1995, elle sort Dieu m’a donné la foi. Boom!

La bombe hivernale vient d’exploser et emporte tout sur son passage. Alors que l’industrie de la musique était alors dominée par Céline Dion et Elton John, Ophelie Winter arrive et met un coup de plate-forme sur ces cartes lisses. Elle a imposé un style. Démodé, avez-vous dit ? Détrompez-vous.

LE STYLE OPHELIE HIVER

Mais comment définir le style Ophelia Winter ? Autant demander au principal concerné. En exclusivité pour ELLE, la star est revenue sur la mode qui a contribué à son succès. Selon elle, son look était urbain, féminin. On l’appelait “fly girl” dans les années 90, se souvient-elle. Et en effet, impossible de dissocier la musique de la chanteuse de ses vêtements.

Elle qui a été si influencée par le hip-hop et le R&B de États-Unis pour créer ses sonorités soul, jack swing et funk, veut ne faire qu’un avec l’image qu’il renvoie. Tantôt un pantalon taille haute, tantôt une chemise en flanelle ultra large ou encore un muppet hat (ces fameux bonnets en fourrure). Ophélie Winter est le médium de la mode urbaine en France.

Elle veut importer ce qui lui parle : je me suis inspiré de ce que j’ai vu sur Melrose Street (en Les anges, Remarque). C’est une rue où il y a beaucoup de magasins branchés, des looks très forts. C’est comme le Semaine de la mode toute l’année là-bas, explique l’artiste de 48 ans. C’est ainsi qu’elle a eu l’idée des fameux talons originaux qu’elle porte dans le clip de Shame on You.

Si la base des idées vient d’Ophélie Winter elle-même, la belle blonde est aussi entourée d’une équipe de stylistes avant-gardistes qui ne peut compter que sur sa créativité. Pas question de copier son regard sur quelqu’un d’autre : en France, elle seule peut porter ce qu’elle porte. J’ai eu plusieurs stylistes. Je me souviens de l’un d’eux qui était super mais complètement fou. Elle a trouvé piècesles a déchirés, retournés, customisés.

Ophélie Winter année 90

Ophélie Winter me disait à chaque fois que ça devait ressembler à une pièce unique. Elle prenait un sweat et elle me faisait mettre le jambes dans les manches. Et avec ça, elle m’a fait baggy avec une grosse ceinture, un peu comme le clip “Don’t Cha” des Pussycat Dolls. Le touche-à-tout a baigné de succès tout au long des années 90 : disque de platine, Victoire de la Musique, rôles au cinéma.

Tout ce qu’elle touchait se transformait en or. Et puis le temps passer, la mode change. Les années 2000 arrivent et la chanteuse transforme un peu son style. Ophélie Winter devient un peu plus pop, tout comme sa musique. Dans les années 2000, j’ai aussi travaillé avec William Carnimolla, ancien animateur de Belle tout nue sur M6. Il était plus axé sur les marques de vêtements de sport.

Ophélie Winter

Il m’a habillé avec un jogging Adidas qu’il a cintré en bas avec des fléchettes de motard et associé à des talons hauts à lacets. Mais les modes vont et viennent. Le phénomène Ophélie Winter s’est essoufflé au milieu des années 2000. Son style vestimentaire est également devenu l’objet de moqueries. Mais quelle bêtise humaine ! Vingt-cinq ans plus tard, la silhouette d’Ophélie Winter est copiée partout.

Advertisement

Leave a Reply

Your email address will not be published.