Orléans Loiret Basket impuissant face à l’ASVEL

Inexistant dans un deuxième quart-temps perdu 5-23, l’OLB avait donc peu à espérer face à l’ASVEL ce samedi 9 avril. L’absence de Youssou Ndoye, blessé, couplée à celle de Kyvon Davenport, a clairement nui à Orléans face aux immenses tours de contrôle du Rhône.

Du côté de classementil est le statu quo dans la lutte pour se maintenir, dans la mesure où Fos et Châlons-Reims avaient perdu la veille. OLB est toujours 16ème, mais uniquement grâce au jeu derrière Fos au classement.

Un 20-0 fatal

Les Orléans avaient pourtant montré des signaux encourageants au début de ce match, où le solide ailier américain Kyvon Davenport a de nouveau été forfait. Avec envie et rythme, ils ont joué le premier quart-temps face à face avec l’ASVEL. Nobel Boungou colo et LaMonte Ulmer ont trouvé adresse et le collectif Val de Loire est parvenu à ralentir les Rhodaniens et leurs géants (17-15, 10e).

Recevez par email notre newsletter OLB Match Day et retrouvez les informations essentielles et exclusives sur votre club préféré.

NL {“path”:”mini-registration”,”id”:”RC_Sports_OLB”,”accessCode”:”14113316″,”allowGCS”:”true”,”bodyClass”:”ripo_generic”,”contextLevel”:”KEEP_ALL “,”filterMotsCles”:”6|10|11|20|174|17123″,”gabarit”:”generic”,”hasEssentiel”:”true”,”idArticle”:”4113316″,”idArticlesList”:”4113316 “,”idDepartement”:”264″,”idZone”:”22117″,”motsCles”:”6|10|11|20|174|17123″,”premium”:”false”,”pubs”:”banniere_haute |article|article2|article3″,”site”:”RC”,”sousDomain”:”www”,”urlTitle”:”orleans-loiret-basket-impuissant-face-al-asvel”}

Mais les joueurs qui ont quitté le banc d’Orléans est soudainement apparu minuscule lorsque Chute Youssoupha (2.21m) ont pris les choses en main et ont commencé une construction phénoménale au deuxième trimestre. Le pivot sénégalais a inscrit à lui seul la moitié du 20-0 que les joueurs de Germain Castano ont pris de la tête. Tel un Marcus Paige totalement désemparé, Orléans a coulé sans trouver d’oxygène. L’OLB venait de perdre le deuxième quart-temps 5-23, et le match (22-38, 20e)

de fierté

Touchés dans leur orgueil, les Orléanais sont revenus des vestiaires avec la ferme intention de ne plus lâcher prise. Chris Warren a alors semblé retrouver ses jambes de 20 ans (47-54, 28e). Plein d’allant offensif, l’OLB a dû faire quelques arrêts défensifs pour espérer recoller… Mais l’ASVEL, bien qu’encaissant 29 points, a atteint ses buts trop facilement et en a marqué 25 dans ce troisième quart-temps (51-63, 30e) .

Villeurbanne n’avait qu’à contrôler tranquillement. L’OLB a été repoussé à bonne distance, notamment par un Victor Wenbanyama injouable (73-87), du haut de ses 2,19 m.

“Je n’ai jamais connu ça de toute ma vie” confie Germain Castano devant Orléans Loiret Basket – ASVEL

Jérôme Couton-Coudray

Leave a Reply

Your email address will not be published.