rapportez-le au magasin et ne le consommez pas

Pain contaminé : ergot pointé du doigt

Le rappel de pain que la rédaction d’Objeko vous propose de découvrir aujourd’hui est un cas vraiment particulier. Il est en effet très rare que ce produit, emblème de la gastronomie français, ne faire l’objet d’aucun rappel. Encore plus à grande échelle ! Contrairement à de nombreux autres produits, le pain est fabriqué, ou du moins cuit, le jour où il est consommé. Il est aussi extrêmement rare que celui-ci ne dure pas très longtemps sur nos tables.

Alors, qu’est-ce qui pourrait déclencher un tel rappel de produit ? La réponse est simple : la farine. Et par n’importe quelle farine ! C’est celle qui contient du seigle, cette céréale rustique utilisée dans de nombreuses recettes pour ajouter un goût typique. Cependant, le seigle a un point faible. Bien que ce soit une plante très résistante, elle peut être infectée par un champignon parasite : l’ergot.

Ce dernier n’est pas dangereux lorsqu’il est consommé en petite quantité. Cependant, une consommation excessive peut entraîner de nombreux problèmes, ce qui s’est déjà produit par le passé. Nous y reviendrons ci-dessous.

Les lots de pain concernés

Le jeudi 31 mars, une grande campagne de rappel de pain a été lancée. Il s’agit de quatre variétés de préparations, vendu dans plusieurs supermarchés. Il y a d’abord le pain de campagne de 350 grammes vendu chez Netto et Intermarché entre le 21 février et le 30 mars 2022. Ces deux mêmes enseignes rappellent également leur baguette de campagne de 250 grammes vendue entre le 2 février et le 30 mars, ainsi que la 300- pain de campagne aux noix de gramme vendu entre le 16 février et le 30 mars.

Super U se retrouve également dans la tourmente à cause de son pain de seigle bâtard de 300 grammes vendu entre le 15 février et le 26 mars. Encore une fois, l’ergot est en cause. Comme vous vous en doutez, la majorité de ce pain a déjà été mangé. Si ce n’est pas le cas, nous vous recommandons de vous rendre au plus vite en magasin pour demander un retour !

La contamination du pain et ses précédents

Le pain de seigle contaminé par l’ergot ravage l’Europe depuis le Moyen Âge. Trop de ça champignon parasite peut provoquer la gangrène et la mort. Cependant, il convient de noter que l’ergot a d’autres propriétés. Il peut être utilisé comme sédatif, ce qui semble être le cas depuis l’époque romaine. Ce champignon est aussi à la base de la découverte du LSD. Cela peut créer des hallucinations. Ainsi, on retrouve dans le récit plusieurs mentions de “pain qui rend fou”, ou encore “pain maudit”. La dernière contamination catastrophique remonte à 1951 à Pont-Saint-Esprit dans le Gard. Cela avait coûté la vie à 7 personnes, et une cinquantaine a dû être internée en hôpital psychiatrique. Comme quoi, votre baguette peut vous faire voir des éléphants roses !

Rappel de produit : comment rester informé ?

Cet étui à pain contaminé est le dernier d’une longue liste de rappel de produit. Peu de choses nuisent à la réputation d’un grand magasin comme un rappel de produit. Il s’agit en effet d’une brèche dans la confiance qu’un consommateur a dans la marque. D’autant que ces derniers basent toute leur communication autour de la qualité de leurs produits, et de leurs engagements auprès des producteurs. Vous imaginez donc qu’un rappel massif de produit remet en cause ses dires !

Les raisons sont très souvent les même. Il s’agit la plupart du temps d’un simple problème d’étiquetage : ingrédient allergène absent de la liste des ingrédients, mauvais marquage de la date de péremption…

Plus grave, certains rappels de produits sont dus à une contamination lors de la production : présence de verre, de métal ou de plastique dans le produit, ou infestation de microbes ou de virus. Dans ce second cas, comme pour le pain contaminé, les conséquences peuvent être très graves pour la santé d’un grand nombre de consommateurs ! Les enseignes et fabricants de supermarchés mettent tout en œuvre pour faire passer le message clairement et au plus grand nombre.

La plateforme Rappel Conso joue également un rôle déterminant pour prévenir le plus rapidement possible le plus grand nombre de consommateurs. Vous pouvez vous renseigner directement sur leur site internet, mais aussi sur les réseaux sociaux. En devenant follower, vous serez tenu informé en temps réel des derniers rappels de produits.


Leave a Reply

Your email address will not be published.